Visiter Londres en pratique

5 novembre 2018.Marie.0 Aime.0 Commentaires
Home/Angleterre/Visiter Londres en pratique

Après avoir dévoilé le programme de mon séjour à Londres, il est temps de vous parler de la destination en pratique ! Informations sur les navettes depuis les aéroports, sur le carte de métro, etc. sont au rendez-vous. Vous êtes prêts à embarquer ?

Quels sont les aéroports de Londres ?

Londres compte plusieurs aéroports :
– aéroport de Stansted,
– aéroport de Heathrow,
– aéroport de Londres City,
– aéroport de Gatwick,
– aéroport de Luton,
– aéroport de Londres Southend.

Pour ma part, je suis déjà passée par les aéroports de Stansted et de Gatwick. Je vais donc me concentrer sur ceux-là.

L’aéroport de Stansted

Je suis arrivée à Stansted pour mon deuxième voyage. Et pas de doute : si vous n’avez pas un passeport électronique, vous avez intérêt à prendre votre mal en patience. L’attente au contrôle d’identité est long !

Une fois cette étape cruciale passée (ce serait idiot qu’on vous refuse l’entrée du territoire et de devoir prendre le prochain avion pour la France), il faut prendre une navette. Là, plusieurs choix s’offrent à vous :

  • Le bus : des navettes vous proposent de vous amener jusqu’à Liverpool Street en 85 minutes. Oui, il ne faut pas être pressé, mais cette solution ne vous coûte que £9. Vous pouvez booker votre place via plusieurs outils, comme Easybus.
  • Le train : depuis l’aéroport, vous pouvez prendre la navette Stansted Express. Elle vous emmène jusqu’à la station Liverpool Street en 45 minutes. Il faut compter £17 l’aller. Vous avez une réduction de 10 % en réservant en ligne (soit £15,30).

L’aéroport de Gatwick

Là encore, l‘aéroport est desservi par le bus et le train. Vous pouvez donc facilement rejoindre le centre-ville de Londres. Ce sont simplement les durées de trajet et les prix qui varient.

  • Le bus : tout comme pour l’aéroport de Stansted, EasyJet propose son service de navette, EasyBus. Il existe aussi le National Express. Pour 12 €, il vous emmène jusqu’à Victoria en 90 minutes.
  • Le train : l’aéroport est desservi par le Gatwick Express. Si vous réservez votre aller-retour sur le site, vous bénéficiez d’une réduction de 10%. Ainsi, pour un aller entre l’aéroport et la station London Victoria, il faut compter 27 minutes et £28,10.

D’une façon générale, il est facile de rejoindre le centre de Londres depuis n’importe quel aéroport. Chacun bénéficie de sa navette ferroviaire express et de ses compagnie de bus. Avant de réserver, pensez bien à vérifier le sérieux de chaque site en consultant les avis sur Facebook, en tapant le nom du site sur votre moteur de recherche, etc. On n’est pas à l’abri des arnaques !

Les différentes navettes pour aller à Londres depuis l'aéroport

Où trouver un hébergement à Londres ?

Pour moi, il y a deux règles quand on veut dormir à Londres pour pas cher : 1/ trouver un AirBnb 2/ partir à deux. En trouvant une chambre chez l’habitant, vous pouvez séjourner dans la capitale britannique pour 400 € les 3-4 nuits à deux. Oui, oui, vous avez bien lu. Il faut simplement trouver la perle rare !

Toutefois, si vous préférez dormir dans un hôtel (et je vous comprends), il est possible de s’en sortir avec un budget similaire. Il suffit de chercher les bonnes affaires sur Booking.com ou sur Voyageprive.com. Le tout est de voyager à deux. Vous divisez alors le coût de la nuit par deux. Alors qu’en voyageant seul, vous risquez de payer un supplément.

Sinon, il reste l’auberge de jeunesse. Le choix de loin le plus économique. Cela dit, je n’en suis pas fan pour des questions d’intimité, d’hygiène et compagnie. Je n’ai donc jamais testé, mais cette solution existe. Vous n’avez pas de mal à en trouver une à Londres !

Comment se déplacer à Londres ?

À pied, en bus, en métro… les solutions ne manquent pas ! Il est évident que marcher est la méthode la plus économique d’aller d’un point A à un point B. Toutefois, je ne vous apprends rien en vous disant que la capitale est grande. Alors, se promener est tout à fait envisageable pour visiter un quartier. Mais pour parcourir plusieurs kilomètres, il est préférable d’opter pour le métro ou le bus.

À Londres, il est possible d’utiliser les transports en commun avec la carte Oyster. Cette carte en plastique vous est délivrée aux bornes automatiques contre £5. Cette somme est une caution. Vous la récupérerez au moment de votre départ, lorsque vous ramènerez votre carte au guichet. S’il vous reste de l’argent sur la carte, vous pourrez même le récupérer. Ce qui est plutôt cool !

La carte Oyster s’utilise à la fois pour le métro et pour le bus. Toutefois, le tarif appliqué n’est pas le même. Il est d’ailleurs plus économique de prendre le bus. Attention, il faut bien gérer vos crédits en soirée. En effet, il n’est plus possible de recharger les cartes après 23h30.

Les transports en commun à Londres
Crédit photo : Activedia

À quelle heure mange-t-on à Londres ?

À n’importe quelle heure ! Les restaurants et autres pubs sont ouverts presque toute la journée. Alors, si vous aimez déjeuner tard ou que vous êtes pris par le temps, ne vous inquiétez. Vous trouverez forcément un établissement prêt à vous accueillir. Et si malheureusement, vous ne trouvez aucun restaurant pour vous servir, il y a toujours les éternels fast-food 🙂

Quelles sont les musées gratuits à faire à Londres ?

Quand on va à Londres, on a déjà utilisé une bonne partie du budget en réservant un hôtel. Heureusement, il est possible de faire quelques jolies économies, en faisant le tour des musées gratuits. Il y a notamment :

  • le British Museum : gratuit, même si une donation de £5 est conseillée ;
  • l’Imperial War Museum : il est totalement gratuit pour toute la famille ; 
  • le Museum of London : l’entrée est gratuite pour tous. Des visites guidées gratuites sont également organisées ;
  • la London National Gallery : les expositions fixes sont gratuites. Pour les autres expos, il faut compter £16.
  • le Tate Modern : la collection permanente est gratuite. Il faut payer pour les expositions temporaires.
  • le National Maritime Museum : aucune contrepartie n’est demandée pour entrer dans le musée.
  • le Science Museum : l’entrée du musée est gratuite. Toutefois, certaines activités restent payantes.
Catégories : Angleterre

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

TRAVEL LINES EST UN BLOG PERSONNEL, DONT LES PROPOS N'ENGAGENT QUE MOI. MERCI DE NE PAS RÉUTILISER LES PHOTOS PRISES PAR MES SOINS ET DE NE PAS UTILISER MES CONTENUS.