Visiter Rome en pratique

3 septembre 2018.Marie.0 Aime.0 Commentaires
Home/Europe/Italie/Visiter Rome en pratique

Il y a quelques semaines, je me suis envolée pour Rome. J’y ai passé quelques jours afin de vous ramener quelques photos et idées de choses à faire. Mais pour l’heure, faisons place aux conseils pratiques pour visiter Rome. Transports en commun, navette depuis l’aéroport, nourriture, billets… je vous résume tout ici !

Prévoir son budget pour Rome

Entre l’hôtel, les vols, les repas sur place et les déplacements, il faut prévoir 556 € pour 4 jours pour une personne. Evidemment, je vous parle de mon expérience. A noter également que je n’ai mangé qu’une seule fois dans un restaurant. Cela joue donc sur le budget ! A plusieurs, le coût de l’hôtel et du parking est divisé, réduisant la facture.

  • Vols Aéroport Bâle-Mulhouse/Rome Fiumicino : 115 € aller et retour avec EasyJet
  • Parking voiture : 42 €
  • Hôtel : 291 € (réservation effectuée via voyage-prive.com)
  • Navette : 28 €
  • Transports en commun : 12 € (1,50 € le ticket de métro)
  • Repas : 48 € (un restaurant + un fast food)
  • Activités : 20 € (entrée du Colisée + Forum romain + Palatin)
Aller au centre de Rome depuis l'aéroport

Rejoindre Rome depuis l’aéroport

Je suis arrivée à l’aéroport de Rome-Fiumicino. De là, j’ai pris le train Leonardo Express pour 14 €. Il m’a emmenée jusqu’à la gare Roma Termini, d’où il est possible de prendre le métro. Certains sites vous permettent de réserver votre billet à l’avance. Très sincèrement, ce n’est pas nécessaire. A la gare, vous trouvez des bornes automatiques pour acheter votre place. Elles sont traduites dans toutes les langues, dont le français. Donc, tout va bien !

Il est possible de trouver des trajets à moitié prix, mais ils impliquent une correspondance. Ce n’est peut-être pas la meilleure idée quand on débarque et qu’on ne connaît pas trop la ville.

Rome compte également un deuxième aéroport : celui de Ciampino. D’après ce que j’ai pu voir, il est possible de prendre un bus depuis le terminal afin de rejoindre la capitale. Le tout pour 8 €.

Utiliser les transports en commun

Aaaah, les transports en commun ! Rome est desservie par le bus et le métro. Personnellement, je me suis surtout déplacée en métro et je n’ai pas eu de problèmes. Si ce n’est la chaleur sur les quais. Un enfer ! La capitale est bien traversée par toutes ces lignes, même si le métro n’en compte pas beaucoup.

Petit avertissement : les distributeurs automatiques de tickets sont casse-pieds. Déjà, ils ont visiblement tendance à avaler les cartes bancaires ou à ne pas les accepter (dixit le mec de la compagnie qui m’a prévenue quand je suis arrivée à la gare Roma Termini). La fois où j’ai voulu payer en espèces avec un billet de 20 €, le distributeur m’a envoyée bouler parce que le montant de ma commande n’était pas assez élevé. Il aurait fallu qu’elle dépasse les 15 ou 20 €, de ce que j’ai compris.

Si vous souhaitez payer par carte, certaines stations de métro ont un guichet avec un employé. Mais ce n’est pas le cas de toutes, il faut donc se méfier !

Rome et ses lieux à découvrir

Acheter ses billets d’entrée pour les lieux touristiques

Je vous le conseille vivement ! Rome fait partie de ces villes très prisées. Alors, si vous voulez la découvrir sans subir la foule, il faut :
1/ visiter ses bâtiments à l’ouverture,
2/ gagner du temps en achetant vos billets à l’avance.
Sinon, vous perdez facilement une heure dans la file d’attente sous un soleil de plomb.

Pour le Colisée, j’ai réservé mon entrée sur le site de Ticketbar. Vous pouvez aussi utiliser GetYourGuide (déjà utilisé à Copenhague). En général, ils vous proposent les entrées à un prix plus attractif. Si vous avez moins de 25 ans, vous pouvez peut-être bénéficier de réductions. Dans ce cas, il sera plus intéressant d’acheter vos billets sur place, malgré l’attente !

Manger végétarien à Rome

En tant que végétarienne, c’est souvent un véritable casse-tête de trouver de quoi manger. Heureusement, à Rome, pays des pizzas et des pâtes, il n’est pas trop difficile de s’en sortir si vous mangez dans un restaurant ! Par contre, si vous souhaitez manger une salade ou un sandwich, c’est là que tout se complique. J’ai trouvé mon bonheur à Carrefour Market. Je suis également allée plusieurs fois dans les Coop, mais à chaque fois, c’était plutôt limité en salades (beaucoup de salade, un peu de boules de mozza et de noix, en gros). Et les sandwichs, n’en parlons même pas.

Eviter la file d'attente en réservant vos billets d'entrée

Visiter les églises

Rome étant une ville très religieuse, les églises ne se visitent pas aussi facilement qu’en France ou ailleurs. La plupart affiche des panneaux d’interdiction : aux flashs des appareils photos, aux débardeurs/shorts/jupes, etc. Il faut donc prévoir le coup, en consacrant une journée entière aux églises, histoire de souffrir de la chaleur pendant un jour et de porter n’importe quels vêtements le reste du séjour !

Avoir les bons liens sous la main

Pour préparer votre séjour à Rome, il y a quelques liens que vous devez absolument avoir sous la main :

Mes conseils pour un séjour à Rome
Catégories : Italie

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

TRAVEL LINES EST UN BLOG PERSONNEL, DONT LES PROPOS N'ENGAGENT QUE MOI. MERCI DE NE PAS RÉUTILISER LES PHOTOS PRISES PAR MES SOINS ET DE NE PAS UTILISER MES CONTENUS.